vins suisses

Les vins suisses, une présentation

Si la Suisse est réputée pour ses fromages exquis et son délicieux chocolat, elle l’est tout autant pour ses somptueux vins. Selon les dernières statistiques, la surface viticole helvète équivaut à environ 15 000 hectares. Bien que ce soit un petit pays, la viticulture y occupe une grande place. Dans l’histoire locale, la culture viticole date de la période romaine. À ce jour, il s’agit d’une activité économique à part entière. La Suisse compte plus de deux centaines de cépages, avec plus d’une quarantaine de cépages indigènes, essentiellement cultivés dans six régions. Si vous désirez goûter aux vins helvètes, il vous faudra vous déplacer au pays, sachant que très peu de vins y sont exportés. Dans tous les cas, les vins suisses méritent amplement d’être connus.

Les principaux cépages utilisés dans les vins suisses

Si la Suisse affiche une culture de 240 cépages, seuls 75 figurent dans les statistiques de l’Office fédéral de la statistique ou OFS. En tout, le pays détient 14 793 hectares de vignobles, dont 6 275 hectares sont consacrés aux cépages blancs et 8 517 hectares aux cépages rouges.

Les principaux cépages cultivés sur le territoire helvète sont notamment le Merlot à 8 %, le Gamay à 9 %, le Chasselas à 26 % et Pinot noir à 28 %. Ils constituent 71 % des cultures. Le vignoble suisse est enrichi grâce aux cépages indigènes. De plus, ils contribuent à la renommée des vins suisses. 36 % des cultures viticoles locales sont attribuées à ces cépages indigènes, pour ne citer que le Gamaret, l’Amigne ou encore l’Arvine.

Quant aux cépages universels ou traditionnels, à l’instar de la Syrah ou du Chardonnay, ils favorisent la qualité des sols. Bref, les producteurs suisses, grâce à leur expertise, ont su prouver que leurs vins, issus de l’assemblage ingénieux de ces différents cépages, ont gagné leurs places sur le podium des concours internationaux.

Les régions viticoles de la Suisse

D’après les statistiques, l’ensemble des cantons suisses assure la culture de la vigne sur une surface de 14 793 hectares. Cependant, les grandes régions viticoles du pays sont au nombre de six. Les Trois Lacs représentent 6 % de la culture, le Tessin 7 % et Genève 9 % avec ses 1 400 hectares de vignes. Quant à la Suisse alémanique, elle détient 18 % du vignoble local tandis que Vaud en possède 26 %, avec 3 878 hectares de vignes. Enfin, le Valais, avec un vignoble recouvrant une superficie de 5 158 hectares, a 33 % de la part viticole locale. Au sein de ces six régions viticoles helvètes, de nombreux producteurs de renom proposent les meilleurs vins du continent européen.

Et même si le pays est petit par sa taille, ces six régions peuvent se différencier par leurs climats, leurs reliefs, leurs cépages et leurs sols. En gros, les vignes du pays sont réparties entre les Alpes, le Jura et le Plateau. Par rapport aux vignobles des pays de l’Europe, elles se situent en altitude élevée et la plupart du temps dans des zones pentues. Ne vous étonnez donc pas si les vins suisses sont empreints de fraîcheur.

Laisser un commentaire